Précédente

Vallée blanche

Suivante

On a sorti les bidons plastique des sacs et on a bu un coup.


Toujours garder en tête la bonne équation : altitude (3700m) + soleil + transpiration due à l'effort = déshydratation accélérée.


J'ai refermé l'appareil photo et l'ai glissé dans une poche de mon Gore-Tex, en me disant qu'il faisait comme prévu très beau, et que j'allais ramener de cette course des photos superbes. Je pensais faire les prochaines au petit rappel en trou de souris : le passage est spectaculaire et traduirait bien l'ambiance de la course.


Grrr ....


Le fantastique terrain de jeu de la haute montagne.


Fantastique, mais dangereux.
Vous voyez cette tache marron sale sur la neige, à droite ?


"Quoi, tu veux dire ... une crevasse là-dessous ?"


Oui, très certainement.


Et ici, le glacier fait plusieurs dizaines de mètres d'épaisseur ...




Retour au camp de base
Vers Asia